La resplendissante déesse du soleil :

Amaterasu

Admirez-vous la déesse du soleil Amaterasu? Désiriez-vous en savoir un peu plus sur cette puissante déesse?

Duo Soleil est toujours présent pour vous offrir son aide dans vos recherches.

Amaterasu est une déesse japonaise très connue et  elle est parmi les divinités à l’origine de la création du Japon. Beaucoup de légendes anciennes parlent de cette merveilleuse et puissante déesse aux cheveux dorés. Sinon aujourd’hui, on la voit aussi dans des films, des mangas, des jeux vidéos ou encore en figurines.

Dans le corps notre article, vous allez découvrir:              

  • La religion shintoïsme, la déesse Amaterasu et ses nombreuses légendes
  • Les autres mythes sur la grande déesse Amaterasu et les éléments sacrés
  • Amaterasu dans le monde d’aujourd’hui
  • Les sanctuaires populaires, les empereurs et la représentation de la déesse actuellement

En lisant cet article, vous sauriez identifier la brillante déesse parmi les autres dieux et déesses japonais.

Nous allons alors vous transporter directement au cœur du sujet!

Admirez-vous  la déesse du soleil Amaterasu? Désiriez-vous en savoir un peu plus sur cette puissante déesse? Notre article vous permettra de découvrir de  nombreuses choses à propos de la rayonnante déesse Amaterasu.

La déesse Amaterasu est considérée comme une puissante déesse dans le pays du soleil levant et elle demeure très populaire. Plusieurs écrits racontent ses exploits et elle serait à l’origine de la culture du riz et aussi du blé. Aujourd’hui, il existe encore des personnes qui la vénèrent et elle est devenue un personnage important à la télévision.

La religion principale du Japon et les histoires légendaires d’Amaterasu

 La religion shintoïste au Japon

Amaterasu représente l’une figure principale de la religion shintoïste et qui était la religion officielle du Japon. Le développement du shintoïsme au Japon correspondrait plus ou moins au moment de développement de la mythologie des anciens Romains. La date serait aux environs de 300 avant JC. D’ailleurs, les premiers récits écrits reflétant le Shinto sont le Kojiki et le Nihon Shoki écrits vers les années 700.

Amaterasu  dans la mythologie japonaise

La mythologie japonaise  regroupe l’ensemble des légendes japonaises et des figurines historiques du Japon. Parmi ses légendes, celle d’Izanagi qui nettoya son visage et d’où les trois kamis sont sortis ce jour-là. Le premier sorti de son œil gauche est Amaterasu  et puis, sont arrivés les deux autres : Tsukuyomi et Susanoo. Tsukuyomi représenterait le dieu de la Lune alors que Susanoo serait le dieu de l’Orage.

  1. Qui est Amaterasu ?

D’après la religion shintoïste, Amaterasu était la fille d’Izanagi et d’Izanami, qui sont les deux divinités primordiales du Japon. D’après cette religion, l’ancêtre de tous les empereurs du Japon serait elle et elle était la déesse du soleil. Elle serait à l’origine de la riziculture, ainsi que de la culture du blé et des vers à soie. En regardant le drapeau japonais, on peut la voir sous la forme d’un disque solaire avec ou sans ses rayons.

  • La grande déesse et les deux autres kamis

Les trois derniers kamis avaient une très grande importance aux yeux d’Izanagi, qu’il leurs céda son royaume. Après, il offre à Amaterasu son collier de perles, qui symbolise la souveraineté et aussi les Hautes Plaines Célestes. Quant à Tsukuyomi , c’est le temps et la lune, et pour Susanoo les océans et orages.

La purification est pratiquée dans la religion shintoïste par l’intermédiaire de l’ablution rituelle : le harai ou misogi.

  • Les différentes appellations de la déesse du soleil: Amaterasu

D’habitude son nom porte le qualificatif ōkami ou ōmikami qui veut dire « grande déesse ». Sinon, il y a également le Kojiki et le Nihon shoki qui désignent eux aussi la divinité. Puis, « Amaterasu-sume-okami » qui se traduit par la « grande déesse impériale illuminant le ciel ». Ce dernier évoque sa relation avec les empereurs du Japon.

  • Le nom de la grande déesse est aussi utilisé en astronomie

L’appellation Amaterasu a été apparemment employée pour dénommer de nombreux éléments astronomiques. Comme par exemple : Amaterasu Patera, qui est l’un des cratères du satellite et qui signifie « coupe ». Amaterasu désigne aussi un astéroïde de la ceinture principale. A part cela, il y a aussi l’exoplanète Epsilon Tauri b qui a un nom issu d’Amaterasu: Amateru.

Les variantes et différentes légendes concernant la déesse du Soleil

  1. La confrontation entre la brillante déesse et son frère

D’après la légende Susanoo, serait à l’origine de la colère de sa sœur et à engendrer les ténèbres éternelles. En effet, le dieu Susanoo a voulu faire un défi de puissance à sa sœur.

Amaterasu engendra de vastes plantations de riz et en fendant l’épée de Susanoo, elle en créa trois déesses.

Cependant, Susanoo a produit  cinq êtres abominables et effrayants  en utilisant la fertilité d’Amaterasu et il est devenu vainqueur.

  • La  radieuse déesse s’enferma dans une grotte dénommée Ama no Iwato

Amaterasu refusa pourtant que son frère soit déclaré le vainqueur et l’avait accusé d’avoir utilisé ses perles magiques.

Susanoo remplit de colère, il s’acharna sur les rizières, et alla jusqu’à démembrer le cheval céleste d’Amaterasu.

En même temps furieuse et terrifiée contre son frère, Amaterasu s’introduisit dans une grotte et ferma l’entrée. Cependant, elle emmena la lumière du soleil avec elle et le monde s’assombrit dans la noirceur des ténèbres.

  • Une journée sans le soleil et sans lumière

Après son dispute avec son frère, le dieu de la tempête, Amaterasu outrée, éteignit le soleil pour une journée. Les coqs ne chantaient plus le matin, l’aube n’éclairait plus les ténèbres et plus de rouge du coucher de soleil. Un autre kami la demanda à maintes reprises de revenir, mais elle refusait ne voulant pas entendre raison.

  • Le Yata no kagami et le Yasakani no Magatama

Ama no Uzume, un kami de l’aube et aussi de la musique, avait une idée incroyable. Il a suspendu un miroir octogonal et un bijou sacré, à un arbre non loin de la grotte. Puis, elle prépara une fête avec les kamis, souhaitant faire revenir la lumière d’Amaterasu dans le ciel. Puis, il effectua une danse sensuelle et amusante provoquant le rire des kamis présents et suivit d’un grand bruit.

  • Amaterasu déterminée à sortir en-dehors de la caverne

L’éclat du rire des dieux suffisait amplement à intriguer Amaterasu pour la faire sortir. Elle a alors aperçu le miroir et le joyau, mais elle se pencha encore et a vu son reflet. Amaterasu fut tellement impressionnée par son reflet que les autres dieux ont pu facilement  sceller l’entrée de  la grotte.

C’est alors que le soleil est revenu car Amaterasu a reprit son rôle de déesse du soleil et de la lumière.

Le miroir et l’épée dans l’histoire de la déesse de la lumière

La signification du miroir

Le miroir a permis à Amaterasu  de redécouvrir sa véritable puissance comme étant une déesse du bien.  Par la suite, le miroir illustra la  représentation de la connaissance.

Ensuite, Susanoo a été banni sur Terre à cause de son acte imprudent et plus exactement dans la région d’Izumo.

L’épée Kusanagi no Tsurugi

Après son bannissement, il s’est sombré dans l’alcool à cause de son désespoir. Pourtant, un jour, il désirait devenir un bon serviteur et pour cela, il secourra une vierge donnée en sacrifice. Il parvient  alors à sauver la vierge du grand et terrifiant dragon qui possédait huit têtes dénommé Orochi. Orochi avait apparemment une épée nommée Kusanagi no Tsurugi enfouie dans le corps et que Susanoo offrit à sa sœur.

  • Le neveu d’Amaterasu et les symboles impériaux du Japon

Le neveu d’Amaterasu devait devenir le roi des enfers mais Ninigi no Mikoto préféra être envoyé pour pacifier le Japon. Pour cela, elle lui a remis  l’épée sacrée en même temps que le bijou et le miroir. Ces objets furent alors devenus les premiers symboles impériaux japonais. Jinmu Tenno, l’arrière-petit-fils de Ninigi est le premier empereur légendaire japonais ayant hérité  l’épée sacrée et les deux autres.

  • Jimmu : l’arrière-petit-fils de Ninigi

Jimmu allait régner comme premier empereur du Japon en 660 av. et dans l’histoire japonaise, les empereurs étaient des dieux. Malgré cela, l’empereur n’était pas considéré comme un être surnaturel mais plutôt qu’il était responsable de l’accomplissement de quelques rites. Les cultes étaient effectués dans le but de s’assurer que le kami offrait sa protection au Japon et la prospérité.

Puis, l’empereur n’est doté que d’une minimum d’autorité sur le plan politique durant la grande partie de l’histoire du Japon.

Les autres mythes sur la grande déesse Amaterasu et les éléments sacrés

La célèbre légende de Tsukuyomi et de la déesse Ukemochi 

Une autre légende raconte que la déesse a demandé à son frère Tsukuyomi de descendre dans le monde terrestre ou Ashihara-no-Nakatsukuni. Il désigne le «pays central des roseaux-plaines» et de rendre visite à la déesse Ukemochi .Cependant, lorsque Ukemochi a vomi des aliments de sa bouche  durant un  banquet, Tsukuyomi fut tellement dégoûté qu’il l’a tuée. Puis, il  est repartit  à Takamagahara mais son acte attrista Amaterasu et d’où la séparation de la nuit du jour.

  • Amaterasu et Ame-no-Kumahito ( )

Quand la déesse Ukemochi est morte, Amaterasu en expédia un autre dieu dénommé Ame-no-Kumahito .Celui –ci a découvert de nombreuses cultures vivrières et animaux émanant du cadavre d’Ukemochi.

De sa tête est ressortie du bœuf et du cheval, puis du mil et ensuite, du ver à soie. Dans son ventre, il y avait aussi du riz  et de ses organes génitaux : du  blé et des haricots.

  • La culture du riz est très populaire au Japon

Précédant la culture du riz, il est important de savoir que l’histoire du riz au Japon proviendrait d’un mythe. A une époque très ancienne, le riz représentait un aliment offert par les dieux pour les japonais. Par ailleurs, les légendes et les histoires semblent les confirmer dans la vieille tradition du peuple japonaise. Des écrits racontent qu’il existait le monde d’un dieu et de son l’enfant mais il était tombé au Japon.

  • L’enfant d’un dieu

 signifie «les oreilles de riz» et Ninigi  «vivant», ce qui veut dire «le riz pousse beaucoup grâce à dieu». Hō no Ninigi no Mikoto avait comme grand-mère : Amaterasu no ōmikami  la déesse solaire. Amaterasu a offert le riz à son petit-fils quand il tomba sur le sol. C’est pour cette raison que les gens le prenaient pour une chose précieuse de la part d’Amaterasu no ōmikami .

Amaterasu et son lien avec le loup blanc

Dans le jeu Okami, Amaterasu  prend l’aspect d’un loup blanc pour venir au secours des mortels. Elle descendait afin de libérer le monde japonais du mal et de démon. Le mot « Okami » veut signifier loup et c’est pourquoi c’est l’animal dans lequel elle s’incarnerait. Inspirées des contes japonais, les armes qu’elle utilise dans le jeu sont les trois objets sacrés.

Yamata-no-Orochi : la légende du dragon à huit têtes et huit queues

Yamata-no-Orochi est représenté comme un monstre très connu dans la mythologie japonaise. Le dragon japonais à huit têtes et huit queues, possède des yeux de couleur de sang, et un souffle mortel. Selon le Kojiki et le Nihon shoki, il y avait  huit vallées et huit montagnes sur son corps. Après, sur son ventre, on voyait des rivières de sang et qui coulaient entre ses chairs. Son origine était  la province de Koshi et il habitait à côté de la rivière Hi à Izumo.

Le dragon Yamata-no-Orochi  mangeait une jeune fille  tous les ans et plus exactement une vierge. Mais cependant, lors d’une bataille sur le mont Sentsū, Susanoo  avait offert huit bacs de saké au monstre. En buvant cette boisson, il n’a pas pu résister aux attaques de Totsuka-no-tsurugi de Susanoo et mourût. L’épée Ama no murakumo no tsurugi  se trouvait à l’intérieur de la queue du serpent et qu’il donna à Amaterasu.

  • Le sens de la légende de Yamata-no-Orochi

Il existe une interprétation de la légende qui est selon laquelle  Yamata-no-Orochi représenterait en réalité la vallée et ses crues. Puis, il symbolise les voleurs ou les clans rivaux car  les japonais avaient pour habitude de démoniser leurs adversaires vaincus.  Comme par exemple : TsuchigumoAterui  dénommé Akuro-ō ou « le roi de la Voie maléfique ».

  • L’interprétation des jeunes filles offertes en sacrifice et de l’épée

Les jeunes filles étaient sacrifiées pour calmer la cruauté d’un Ara-Mitama, ou pour avoir la paix auprès de tribus ennemis. C’est ainsi que Ame-no-Murakumo devient la métaphore d’une parfaite épée. La puissance de cette épée se mélange à la légende parce qu’elle a permis au dieu tempétueux de renverser l’adversaire. Toutefois, l’épée peut aussi  unifier ou encore renforcer la puissance de son royaume.

Les objets sacrés de la mythologie japonaise

Le miroir et l’épée dans la culture japonaise

Elles représentent tous les deux, la déesse Amaterasu elle-même. Le miroir symbolise la connaissance et le bouclier. Le bouclier a la capacité de repousser les attaques adverses tandis que l’épée est à l’image de la force. Le joyau est considéré comme le symbole de la royauté divine.

  • Où sont préservés ces objets historiques ?

L’épée est gardée à Atsuta, mais le joyau est placé dans le palais impérial et le miroir dans le temple shinto d’Ise sur l’île de Honshu. Pendant, le jour de couronnement de l’empereur du Japon, on lui remet ces trois éléments car c’est la tradition. Cette tradition représenterait la descendance divine du peuple japonais et la légitimité divine de la lignée des empereurs.

Amaterasu dans le monde d’aujourd’hui

La légende d’Amaterasu dans l’art et son influence dans le monde actuel

Amaterasu est une figure fondamentale dans la religion shintoïste et un sujet célèbre dans l’art et la tradition japonaise. Sans oublier que la célèbre déesse apparait aussi dans le drapeau japonais. La Seconde Guerre mondiale terminée, le shinto a perdu sa place en tant que religion officielle de l’État.

Toutefois, Amaterasu a été vue dans de nombreuses bandes dessinées et des films d’animation japonais et dans un jeu vidéo.

Amaterasu dans des jeux vidéo, des mangas et des films

  1. Les jeux : Ōkami et Warriors Orochi 2

De nombreuses entités de jeux vidéo possèdent  le même nom que la grande déesse solaire et de la lumière. Comme par exemple pour le cas du personnage principal du jeu vidéo Ōkami, elle se réincarne en louve blanche. En outre, il se trouve qu’elle est aussi la dernière arme de Himiko  dans le jeu Warriors Orochi 2. Dans ce jeu, Amaterasu prend la forme d’une  boule dorée qui crache des flammes.

Dans le jeu Shin Megami Tensei : Lucifer’s Call, Amaterasu  joue le rôle d’un des monstres issu d’une fusion.  Elle prend l’apparence d’une femme qui est toute en blanc et qui est une source de  lumière. Quant au jeu Digimon World 2003, un serveur porte son nom et dans celui de SMITE, elle intègre un personnage.

A l’intérieur du jeu Bravely Second, Amaterasu prend l’apparence de la déesse de lumière lors d’une invocation. Sinon, dans le jeu Aura Kingdom, elle devient un familier. Puis finalement, Amaterasu représente le second personnage de Yukiko Amagi dans le jeu Shin Megami Tensei: Persona 4.

Les mangas et les dessins  animées avec le personnage Amaterasu

  1. Naruto

Il existe également différents sortes de mangas et animés dans lesquels  le nom d’Amaterasu est utilisé. Dans le manga Naruto, avec Itachi Uchiwa et Sasuke Uchiwa, on voit la technique des flammes noires. Ces flammes brûlent tous sur leur passage et se dénomment : Amaterasu.

  • Fairy Tail et Sailor Moon

 Après, dans le mangaFairy Tail, Hadès se sert de nombreuses et diverses types de sort appelé : Amaterasu. DansSailor Moon  et plus précisément dans l’épisode 53, Amaterasu fait partie de l’une des créatures envoyées par Ail et An. La créature a été envoyée  pour supprimer toute vie sur Terre en absorbant l’énergie vitale présente.

  • Tsubasa et Satan 666 : Amaterasu est un personnage important

Amaterasu a aussi un rôle à jouer dans le manga Tsubasa -RESERVoir CHRoNiCLE-. Elle joue effectivement  le rôle de la sœur de la prêtresse Tomoyo au Japon. Alors que dans le manga Satan 666, Amaterasu détient le personnage d’une prêtresse immortelle et ambassadrice du gouvernement de Stea.

 Dans le manga Inari, Konkon, Koi Iroha , Amaterasu Ōmikami devient une déesse de premier rang. La déesse protège  Inari et  lui son aide  et son soutien qu’elle arrive à contrôler ses pouvoirs. Dans le manga Negima,  Asuna Kagurazaka désigne une princesse de la lignée d’Amateru .Par ailleurs, Amateru est aussi le nom des temples créés pour la déesse Amaterasu.

Dans un autre  manga comme Noragami, Amaterasu est considérée comme la plus importante de toutes les divinités présentes. Ensuite, Amaterasu serait  l’esprit guerrier de Goldie Lemmon dans Inazuma Eleven GO .  Après, elle devient une unité Vanguard de grade 3 dans l’anime Cardfight .Finalement, dans l’anime Fire Force, Amaterasu serait à l’image d’une usine fabricant de  l’énergie avec  sa flamme sacrée.

Les films dans lesquels sont joués : Amaterasu

  1. Stargate SG-1 : une série de science-fiction militaire

Dans cette série télévisée, Amaterasu, la déesse solaire japonaise devient un Goa’uld et est membre du conseil des Grands maîtres. Goauld est traduit comme le nom d’une espèce fictive d’extraterrestres parasites. Amaterasu était parmi un groupe envoyée sur Terre pour établir une alliance entre les Grands maîtres et les humains. Les Goa’ulds sont arrivés à conquérir de nombreux systèmes et c’est pareille pour  Amaterasu   qui a conquis  celui de PX7-455.

En 2003, dans ce célèbre film,Onmyoji II, on raconte l’histoire d’Amaterasu et qui est joué par Kyōko Fukada. Dans ce film, la déesse est revisitée par  le danseur  qui voulait la ramener sur terre. En outre, il y a également Susanoo comme un personnage du film et qui est joué par Hayato Ichihara.

Les sanctuaires populaires, les empereurs et la représentation de la déesse actuellement

Le sanctuaire d’Ise ou le grand sanctuaire d’Ise

Le sanctuaire d’Iseappelé également le grand sanctuaire d’Ise est un sanctuaire shinto. Parmi les temples, il s’agit du sanctuaire qui a le plus de valeur au Japon. La raison serait que c’est l’endroit le plus saint de cette religion. Le sanctuaire d’Ise se trouve dans la ville d’Ise, qui est au centre de la préfecture de Mie au Japon.

  1. La structure du grand sanctuaire d’Ise : Kōtai-jingū  et Toyouke daijingū

Le sanctuaire est décrit comme étant un ensemble complexe et qui est constitué de plus d’une centaine de petits bâtiments. Il comprend  deux sites très importants : le sanctuaire « intérieur » et puis, le sanctuaire « extérieur ». Le premier serait dédié à la déesse du soleil Amaterasu, appelé Kōtai-jingū et placé dans le quartier Ujitachi. Deuxièmement, il y a celui qui est dédié à la déesse de la nourriture Toyouke, dénommé Toyouke daijingūdans le quartier Toyokawa.

  • Le sanctuaire de Meiji

Le Meiji-jingū  ou le  sanctuaire Meiji, est définit comme un sanctuaire shintoïste qui se localise au centre de Tokyo. Pour être plus précis, il est dans l’arrondissement de Shibuya, au bord du quartier Harajuku.

Le Meiji-jingū est composé de deux complexes et dans le premier se situe le sanctuaire. Premièrement, le naien qui signifie le « jardin intérieur », et ensuite, le gaien, traduit par le« jardin extérieur ».

La monarchie japonaise et le kojiki

  1. Le règne japonnais

Elle demeure la plus ancienne monarchie héréditaire de la planète et dont le règne fût ininterrompu. Leurs racines datent depuis le 7ème siècle avant JC. D’autre part, pour ces monarchies anciennes, l’ascendance des empereurs du Japon aurait été de source divine.

  • Le Kojiki

L’ensemble des légendes sur la création des îles de l’archipel japonais s’appelle le Kojiki ou le Chronique des choses anciennes. Cette affinité entre les  souverains et un dieu est particulièrement populaire dans toutes les civilisations. Nous avons par exemple : celle de France avec le Roi-Soleil Louis XIV. Cependant, le lien est plus grand que durant des siècles, les empereurs sont  l’image des dieux vivants.

La représentation d’Amaterasu dans le monde moderne

D’après les révisionnistes, ce statut divin dont dispose l’empereur est resté le même après la guerre. Malheureusement, les vainqueurs ont répandue de la propagande pour détruire le lien existant entre l’empereur et le peuple japonais. Vue d’un autre angle, il y a encore des rares Japonais qui idolâtrent encore l’empereur de nos jours. Par contre, parmi ces rares japonais, d’autres croient que l’empereur n’accomplit plus les fonctions du monde moderne.

Maintenant vous n’êtes plus seulement un fan de la déesse Amaterasu !

Au Japon, les histoires d’Amaterasu ne sont pas uniquement des mythes mais on la vénère toujours de nos jours. C’est ainsi qu’on la voit également comme des figurines ou encore à la télévision dans la société moderne. Les flammes et le renard ainsi que d’autres objets dits sacrés la représentent également dans la vie quotidienne.